Portrait de Benjamin Muller, un jeune horloger qui lance sa propre marque

Benjamin Muller, horloger français de 36 ans vient de lancer sa propre marque : M.Benjamin. Profitons de l’arrivée de ce nouveau venu dans la haute horlogerie pour nous intéresser de plus près à ce jeune homme avide de sports extrêmes mais également, capable de toute la patience et la minutie nécessaires à la conception des calibres les plus compliqués.

M.Benjamin : portrait de Benjamin Muller, un jeune horloger qui lance sa propre marque

Benjamin Muller est né en 1975 à Besançon dans le Doubs, pas très loin de la frontière suisse… Dans le berceau de l’horlogerie française. Depuis son enfance, Benjamin affiche une véritable passion pour le dessin, mais également pour les sports extrêmes. Il a même pratiqué le moto-cross en championnat.

Compte tenu de l’environnement familial, Benjamin tombe très tôt dans le monde de l’horlogerie. En effet, son papa, Jean Muller a lancé les montres Bugatti dans les années 1980, parallèlement à son activité de designer et de maître d’ œuvre pour les grands noms de l’horlogerie-joaillerie suisse.

Après des études de commerce, Benjamin Muller complète son cursus en dessin d’art et technique, usinage, gemmologie, joaillerie et horlogerie au Lycée Edgar Faure de Morteau. C’est en 1999 qu’il intègre l’entreprise familiale à Besançon, « Muller horlogerie-joaillerie », qui œuvre à la création, la conception, la fabrication, l’usinage, le polissage, etc. de montres et de bijoux.

Pendant dix ans, il sera designer-concepteur pour les grandes marques de luxe au sein de la société de son père. En 2008, Benjamin Muller lance au Locle en Suisse « Muller-Laville », un atelier d’horlogerie. En 2009/2010, le jeune homme travaille à la conception et à la création de la montre Spyker ; il fait alors ses premiers pas dans le monde de la course automobile en participant au lancement de la marque aux 24h du Mans.

Mais à force de créer pour les autres, un jour, Benjamin ressent l’envie d’imaginer ses propres garde-temps. Il réalise alors ses premières esquisses en 3D avec le logiciel RhinoGOLD qui lui permet à l’aide du moteur de rendu Arion d’effectuer des rendus 3D photoréalistes de très grande qualité. En 2010, il créé la marque M.Benjamin tout en travaillant en partenariat avec la manufacture Concepto Watch Factory (un incontournable dans le monde de l’horlogerie) pour le développement de ses propres calibres. Concepto lui permet d’oeuvrer directement avec son bureau technique et lui met à disposition un poste de travail. Benjamin bénéficie également du soutien des concepteurs-horlogers et de tout l’outil industriel de Concepto Watch Factory..